Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alia shawkat

  • May in the summer

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Retour en Jordanie et plus précisément dans la ville d’Amman pour notre pote May (Cherien Dabis). C’est l’occasion pour elle de revoir ses 2 sœurs Dalia & Yasmine (Alia Shawkat & Nadine Malouf) ainsi que sa mère Nadine (Hiam Abbass) ; son père Edward (Bill Pullman) a lui refait sa vie avec une autre femme. Alors que son nouveau livre vient de sortir, May vient surtout au pays pour préparer son prochain mariage avec Ziad (Alexander Siddig) qui a du rester pour le moment à New York. Une union que désapprouve totalement Nadine, chrétienne qui ne peut accepter que sa fille épouse un musulman à tel point qu’elle ne tient pas à assister au mariage.

    01.jpg

    Pour son second film, la réalisatrice Cherien Dabis (qui tient aussi le premier rôle) aborde la question du mariage entre deux personnes de cultures différentes. Derrière des allures sérieuses, May in the summer cache en fait une comédie dramatique qui fait son effet. May est un personnage attachante et délicieuse mais c’est aussi le trio qu’elle forme avec Alia Shawkat & Nadine Malouf qui donne au film toute sa saveur. On trouvera juste à redire sur certains personnages secondaires qui apparaissent un peu trop superficiels  (la sœur Yasmine ou encore la belle mère) sans ça on passe un bon moment malgré une histoire finalement assez banale.

     

    Il faut le voir pour : Aller à l’Eglise pour trouver l’âme sœur !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Night moves

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    On croirait voir un couple mais en réalité Dena & Josh (Dakota Fanning & Jesse Eisenberg) ne sont pas du tout ensemble mais partagent les mêmes convictions en matière d’écologie. Ils viennent d’acheter un bateau ; le Night moves avec lequel ils n’auront pas vraiment le loisir de naviguer puisqu’il va servir pour un plan qu’ils ont minutieusement préparé. Ils rejoignent pour cela Harmon (Peter Sarsgaard), un activiste au passé trouble mais avant de mettre leur plan à exécution, ils ont besoin de trouver de l’engrais et plus précisément du Nitrate d’ammonium. C’est Dena qui va devoir se montrer convaincante si elle ne veut pas éveiller le moindre soupçon sur leurs actions.

    01.jpg

    Le film de la réalisatrice Kelly Reichardt s’inscrit dans la lignée de The east, un thriller sur fond de combat écologique mais Night moves se montre néanmoins bien plus sombre. Cela se voit notamment dans une première partie où on est plongé en plein cœur du complot organisé par le trio et où plane un certain mystère. La seconde partie apparait alors comme une cassure où l’intérêt se délite au fil des minutes avec des personnages qu’on connait finalement peu et donc pour lesquels on ne ressent aucune empathie. Malgré un départ intriguant, la suite n’est pas à la hauteur et on ne gardera finalement pas un grand souvenir de ce film.

     

    Il faut le voir pour : Ne pas trainer près des barrages !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire