Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

aldis hodge

  • The East

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Notre pote Sarah Moss (Brit Marling) travaille chez Hiller Brood, une agence spécialisée à laquelle font appel de grandes sociétés pour neutraliser certaines menaces. Il y a longtemps qu’elle attendait cela ; elle va enfin participer à sa première mission qui est d’infiltrer un groupe éco-terroriste appelé The East. Leur but est simple ; ils font tout pour dévoiler aux yeux du monde ceux qu’ils considèrent comme responsables en appliquant la loi du talion à travers des actions chocs. Bien entendu, il est difficile de les approcher et encore plus d’intégrer ce groupe qui prend toutes les précautions nécessaires mais Sarah va finalement réussi à se faire sa place même si pour cela elle a du participer à leurs interventions.

     

    01.jpg

    Si pour certains l’écologie pourrait être assimilé au mieux à un devoir civique ou encore à un hobby pour d’autres c’est un engagement fort. Si l’on connait surtout Greenpeace pour leurs différentes actions plus ou moins médiatisées, les activistes ne manquent pas et avec The east on infiltre l’une de ses organisations qui fait trembler les industriels. De ce combat noble nait un scénario pour lequel on se passionne bien que plus il se rapproche du dénouement plus il se révèle terriblement prévisible. En plus de ça, leurs soi-disant actions chocs manquent d’éclat puisqu’à part préparer un cocktail et faire prendre un bain à un mec il n’y a pas grand-chose d’autre à se mettre sous la dent. Ce n’est pas le film qui fera éveiller les consciences mais il tient la route !

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de jeter autant de nourriture à la poubelle.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire