Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

victória guerra

  • Cosmos

    star 02.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Afin de se consacrer aux révisions de ses cours de Droit, Witold (Jonathan Genet) était à la recherche d’une chambre d’hôtel lorsque le hasard lui fait croiser Fuchs (Johan Libéreau). Instantanément, ils deviennent potes d’enfance et trouvent un logement dans une pension de famille, chez Madame Woytis (Sabine Azéma) où le séjour s’annonce animé. Dès son arrivée, Witold a constaté des choses étranges dans la région et très vite la perspective de ses prochains examens laisse place à l’écriture d’un roman. Il est en effet inspiré par les mystères de ce lieu mais aussi et surtout par la belle Lena (Victória Guerra) qui l’obsède totalement mais qui est déjà engagée.

    01.jpg
    On commence avec un moineau retrouvé pendu puis on enchaine avec une Sabine Azéma délirante et capable à tout moment de bugger en pleine conversation et il y a aussi un mec déguisé en Tintin. Si vous ne l’aviez pas encore compris, oui ce Cosmos est assurément un film étrange avec ses personnages hauts en couleurs et ses dialogues lunaires. Il faut donc s’accrocher les premiers instants pour entrer dans le délire instauré par le réalisateur Andrzej Zulawski même si j’avoue avoir été largué totalement dans la dernière demi-heure. Son titre offre un indice, c’est sur qu’on a là un drôle d’ovni à réserver aux curieux mais tout le monde n’aura peut-être pas le courage de rester jusqu’au bout !

     


    Il faut le voir pour : Faire attention si vous croisez un poulet pendu !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire