Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alayin dubois

  • Couleur de peau : Miel

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Il s’appelle Jung, c’est un enfant coréen qui a été abandonné par ses parents et c’est à l’âge de 5 ans qu’il quitte son pays pour la Belgique où une famille l’a adopté. C’est une toute nouvelle vie qui commence pour notre pote ; il a désormais 4 frères et sœurs à ses cotés et bientôt 5 puisque ses nouveaux parents vont adopter par la suite une autre coréenne. Jung n’est pas vraiment un enfant modèle ; turbulent il allait exaspérer plus d’une fois une mère peu patiente et manquant aussi parfois de tact. Ses origines ont toujours été l’objet d’interrogations de sa part, il ne se reconnaissait pas en tant que coréen et ne s’est d’ailleurs jamais rapproché avec les autres enfants adoptés de son village.

    01.jpg

    Avant d’être adapté pour le grand écran ; Couleur de peau : Miel, œuvre autobiographique, est d’abord un roman graphique réparti en 3 volumes. C’est en toute logique qu’il a adopté la forme d’un film d’animation supervisé par son propre auteur Jung dans lequel il y insert quelques prises de vue réelles ainsi que des photos & vidéos personnelles. Un passé riche et chaotique qui met également en lumière ce mystérieux malaise entourant ces coréens adoptés et qui touchera personnellement l’auteur. Charmé visuellement parlant, on l’est également en découvrant son histoire mouvementée mais qui se conclura comme un émouvant hommage à sa mère.

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais traiter votre enfant de "Pomme pourrie" !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire