Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

abdallah moundy

  • L'hermine

    star 03.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Il a attrapé une vilaine grippe mais notre pote Michel Racine (Fabrice Luchini) n’a pas vraiment le temps de se reposer. C’est en effet le début d’une longue semaine de travail pour ce Président de la Cour d’assises qui va devoir examiner une sordide affaire. Alors qu’il procède au tirage au sort des jurés qui vont assister au procès, il est abasourdi lorsqu’il tire le nom de Ditte Lorensen-Coteret (Sidse Babett Knudsen). Il se trouve en effet que cette femme n’est pas totalement inconnue aux yeux de Michel mais leur rencontre remonte déjà à un certain temps. Parallèlement au procès, il va ainsi essayer de se rapprocher de Ditte.

    01.jpg
    C’est quand même un drôle de film que cette réalisation de Christian Vincent. Étrange parce qu’il démarre sur une tragédie familiale dévoilée en pleine cour d’assises traitée de manière on ne peut plus réaliste, une atmosphère pesante désamorcée tout de même par quelques sourires. Et puis en marge de cela, il y a ce lien particulier entre le Président et ce juré d'assises. On a une distribution vraiment séduisante avec en tête un Fabrice Luchini égale à lui-même mais c’est surtout la présence de Sidse Babett Knudsen qui enchante littéralement l’écran. L'hermine est donc une belle surprise qui mérite d’être découverte.

     


    Il faut le voir pour : Arrêter de confondre le Juge et le Président de la Cour d’assises.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire