Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

I wish nos vœux secrets

star 03.5.jpg

aff.jpg

Cela fait désormais 6 mois que ces 2 frères ont été séparés après la rupture de leurs parents ; Koichi (Koki Maeda) vit avec sa mère tandis que Ryunosuke (Ohshirô Maeda) a préféré suivre son père. Le seul contact qu’il reste actuellement est le téléphone mais Koichi ne rêve que d’une chose ; voir sa famille enfin réunie et retrouver une vie normale à Osaka. Alors que le pays célèbre la création de nouvelles lignes du Shinkansen sur l’ile de Kyushu, il entend parler d’une chose incroyable qui se produirait lorsque les 2 trains se croiseront. La vitesse à laquelle ils sont propulsés créerait un phénomène identique à celle d’une étoile filante et on pourrait ainsi exaucer un vœu. Avec l’aide de ses potes d’enfance ainsi que de son frère, ils vont ainsi entreprendre un voyage avec l’espoir de réaliser leurs rêves.

01.jpg

La nostalgie s’installe dans le film comme les cendres du volcan envahit la ville ; pour certains cela se rapporte au gout incertain du Karukan pour d’autres, c’est le temps où la famille était réunie. Il y a évidemment de l’émotion dans l’histoire de ces 2 frères séparés interprétés 2 excellents comédiens qui son également frères dans la vie. Il est impossible de passer à coté de la spontanéité dégagée par le jeune Ohshirô Maeda, c’est une vraie bouffée d’air frais qui se dégage à chacun de ses passages. A coté de ces 2 frères, on découvre également de magnifiques personnages secondaires comme ce grand-père ou la jeune actrice Megumi. I wish nos vœux secrets est un très beau conte moderne, il y a bien quelques passages à vide qui disparaissent devant une authenticité qui est elle certaine, séance découverte assuré & Coup de coeur Ciné2909 !

 

Il faut le voir pour : Déguster les miettes des paquets de chips !

Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2012 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.