Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alice parkinson

  • Sanctum

    aff.jpg

    Les cavernes d’Esa’Ala situé dans la jungle de la Papouasie Nouvelle-Guinée ferait rêver plus d’un spéléologue. Une fois le gouffre descendu, ce sont des dizaines de kilomètres de galeries creusées par les eaux qui sont à explorer ; un véritable paradis pour Frank McGuire (Richard Roxburgh) et son équipe. Carl Hurley (Ioan Gruffudd) finance toutes ces recherches et pour l’occasion, il a également invité sa petite-amie Victoria (Alice Parkinson) à venir explorer ces lieux où nul homme n’a encore mis les pieds. Le temps leur est cependant compté car on annonce une tempête dans la région et cette caverne pourrait donc se retrouver inondée en un rien de temps.

    01.jpg

    Pas besoin de se rendre sur Pandora pour admirer de beaux paysages, sur notre planète aussi il y a de belles choses à découvrir ! Produit par James Cameron fana de plongée ; Sanctum nous émerveille au cours du premier quart d’heure, on découvre la splendeur offerte par Mère nature à l’état pur. La suite du film est beaucoup moins éclatante et rejoint d’autres réalisations du même acabit que The descent ou La crypte mais avec l’aspect fantastique en moins. Un réalisme que l’on doit à l’histoire vraie vécue par Andrew Wight, proche de Cameron dont s’est inspiré le scénario de ce film qui tient plutôt bien la route.

     

    Il faut le voir pour : Garder une dent d’ours autour de votre cou, ça peut vous sauver la vie !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire