Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

akimi ota

  • Tokyo fiancée

    star 03.jpg

    AFF.jpg

    Notre pote Amélie (Pauline Etienne) est née au Japon où elle a grandi jusqu’à l’âge de 5 ans avant que ses parents ne décident de déménager en Belgique. Aujourd’hui, à 20 ans elle a l’opportunité de revenir vivre dans ce pays qui fait partie d’elle. Afin de gagner sa vie, Amélie donne des cours de français et c’est ainsi qu’elle va faire la rencontre de Rinri (Taichi Inoue) qui sera son premier élève. Avec le temps, une certaine intimité va s’installer entre eux jusqu’à ce que naisse un véritable couple mais Rinri n’est pas un garçon comme les autres. Issu d’une famille particulièrement aisée, Amélie appréhende déjà la rencontre avec ses parents.

    01.jpg

    Adaptation du roman autobiographique Ni d’Eve, ni d’Adam d’Amélie Nothomb ; Tokyo fiancée nous conduit au pays du soleil levant qu’on découvre sous un autre aspect. Bien sur, on retrouve ce petit coté loufoque qui caractérise si bien le peuple japonais mais on a droit aussi à une photographie moins conventionnelle que ce qu’on a l’habitude de voir au cinéma. Ajouté à ça, on a une Pauline Etienne qui est juste parfaite dans la peau de la belge / japonaise qui fait preuve d’une belle énergie à l’image de cette petite séquence façon comédie musicale. S’il ne s’agit pas d’un film incontournable, on passe tout de même un bon moment et surtout il nous offre un peu de dépaysement.

     

    Il faut le voir pour : Essayer de manger du poulpe vivant quand vous irez au Japon !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire