Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

agnès viala

  • Le roi et l’oiseau

    star 04.jpg

    aff.jpg

    Au royaume de Takicardie, tous les désirs de Charles Cinq et Trois font Huit et Huit font Seize sont des ordres et si jamais vous avez le malheur de le contrarier, vous risquez de passer à la trappe ! Il s’est mis en tête qu’il épouserait la belle bergère mais celle-ci n’a d’yeux que pour le gentil ramoneur et ce joli couple tente ainsi de s’échapper du château. Malgré l’aide précieuse de l’oiseau, ils ne peuvent échapper à la police personnelle du roi ainsi qu’à ce robot gigantesque. Alors que la bergère accepte bien malgré elle d’épouser le roi ; le ramoneur et l’oiseau sont assignés à des travaux forcés mais vont vite trouver un moyen de s’échapper.

    01.jpg

    Si Le roi et l’oiseau est un film d’animation qui a vu le jour en 1980, il faut savoir qu’une première version était déjà sortie en 1953 sous le titre La Bergère et le Ramoneur inspiré du conte d'Hans Christian Andersen. Tout ça ne nous rajeunit pas et malgré le poids des années, le plaisir est au rendez-vous devant l’œuvre crée conjointement par Jacques Prévert & Paul Grimault. Même si les dessins peuvent paraitre désuets aujourd’hui, l’animation et l’aspect parfois décalé donnent tout son charme à ce film et prouvent pourquoi il est considéré comme le fleuron du cinéma français. Un classique tout simplement.

     

    Il faut le voir pour : Faire attention où vous marchez, les trappes s’ouvrent rapidement !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire