Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Adam Goldberg

  • Miss nobody

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Depuis qu’il s’est occupé du cas de son père indigne, notre pote Sarah Jane McKinney (Leslie Bibb) sait qu’un ange-gardien veille sur elle et il se nomme Saint-Georges. Cette jeune secrétaire va d’ailleurs s’apercevoir qu’il est toujours à ses cotés puisqu’elle va obtenir une promotion auquel elle ne croyait pas cependant l’arrivée de Milo Beeber (Brandon Routh) va changer la donne. Dans un premier temps, sa promotion est annulée mais elle sera de nouveau effective lorsqu’on découvre le corps sans vie de Milo retrouvé chez lui empalé sur un parapluie. Simple accident domestique ? C’est ce qu’aimerait faire croire Sarah Jane qui est à l’origine de cela et qui ne va pas s’arrêter là.

    01.jpg

    On connaissait la promotion canapé, voilà maintenant une manière un peu plus abrupte pour bénéficier d’une évolution professionnelle. Miss nobody est une petite comédie menée par une charmante Leslie Bibb qui s’épanouit à travers les meurtres de ses responsables mais qui va aussi trouver l’amour en la personne d’un inspecteur de police ! Voilà donc de quoi nourrir une histoire pleine d’ambigüités mais dont l’humour noir est malheureusement bien trop effacé pour espérer nous convaincre. Si l’héroïne parvient à capter notre attention tout au plus jusqu’à la demi-heure, on décroche progressivement jusqu’à ce que ça nous laisse indifférent, pas étonnant si on se réfère au titre.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • 2 days in Paris

     

    404e60e3f40bd6cf290dcd1ddbfc255b.jpg

    Après un magnifique voyage en Italie, à Venise la ville des amoureux ; nos potes Marion & Jack (Julie Delpy & Adam Goldberg) s’apprêtent à rentrer chez eux à New York. Avant cela, il va falloir faire une petite escale à Paris pour récupérer leur chat qu’ils avaient laissé auprès des parents de Marion. Une petite pause de 2 jours qui va permettre à Jack de faire plus ample connaissance avec la famille de sa petite-amie mais aussi de découvrir Paris. Il faut dire quand même que c’est la ville des amoureux et les monuments ne manquent pas sur la capitale française mais Jack se contentera des catacombes et de la tombe de Jim Morrisson. Ce qui l’intéresse un peu plus c’est la relation de Marion avec ses ex qu’elle ne cesse de croiser depuis son retour.

     

    f3aa025927e75e651e8c9a8dddff2de6.jpg

     

    Deuxième réalisation de la comédienne Julie Delpy qui s’est expatrié aussi bien dans la fiction que dans la réalité aux Etats-Unis ; 2 days in Paris est une agréable découverte. Une comédie très rafraichissante avec un sympathique duo et notamment Adam Goldberg, visage connu qui n’a pas souvent l’occasion d’être en tète d’affiche. La réalisatrice s’amuse à emprunter les clichés communs que l’on prête aux parisiens pour nous offrir des tranches de rigolade bien que sur la fin cela tourne plus en comédie dramatique. Un bon petit film à voir si vous en avez l’occasion mais cela ne justifie pas forcément le prix du billet de cinéma.

     

     

    Il faut le voir pour : Ne plus prendre le taxi à Paris.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire