Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alexandre widhoff

  • Pater

    aff.jpg

    Qu’il est difficile de gouverner la France. Le Président de la république (Alain Cavalier) et son Premier ministre (Vincent Lindon) en savent quelque chose, eux qui font tout pour répondre aux attentes des français. Régulièrement ces 2 hommes politiques se réunissent et ne se refusent pas un bon repas pour discuter des orientations à donner, des décisions à prendre pour le bien de leur pays. Le temps passe et le Premier ministre devient désormais le principal candidat pour les prochaines présidentielles ce qui déclenche évidemment quelques hostilités entre les 2 anciens potes d’enfance. Un nouveau Premier ministre ne tarde pas à être désigné, le paysage politique est chamboulé mais il n’est pas celui que vous vous imaginez !

    01.jpg

    Pater est sans aucun doute l’ovni du mois ! La scène d’introduction nous met réellement en appétit avant que prenne place un scénario rocambolesque où Vincent Lindon et ses compères se mettent à jouer aux hommes politiques avec un certain aplomb. C’est le genre de films qui se repose essentiellement sur le talent des comédiens et en l’occurrence, on est vraiment subjugué par leurs échanges (le monologue de Lindon sur sa discussion avec son propriétaire m’a scier !). Si l’originalité est bien au rendez-vous, je dois tout de même dire que certains passages apparaissent assez anodins provoquant ainsi quelques longueurs. A découvrir toutefois pour son principe novateur mais certains spectateurs risquent de le trouver sans intérêt.

     

    Il faut le voir pour : Vous plaindre parce que vous payez pour votre ascenseur et qu’il n’est jamais à votre étage quand vous l’appelez !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire