Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

adélaïde leroux

  • D’amour et d’eau fraiche

    aff.jpg

    A 23 ans, Julie Bataille (Anaïs Demoustier) cherche une certaine stabilité dans sa vie. Pour le moment, elle a trouvé un CDD dans une boite de communication grâce aux relations de son grand frère mais ce travail est loin de répondre à ses attentes. Coté cœur, ce n’est guère plus réjouissant, la jeune femme accumule les aventures sans lendemain et cette situation instable n’est pas sans inquiéter son entourage. Au cours d’un entretien pour un nouveau job, elle fait la connaissance de Ben (Pio Marmaï) un soi-disant comédien qui lui aussi se cherche un peu. Dès lors, ils ne se quittent plus et lors d’un voyage, Julie découvre la vérité au sujet de son compagnon.

    01.jpg

    Itinéraire d’une jeune femme un peu paumée aussi bien du point de vue sentimental - elle enchaine les aventures sans lendemain - que professionnel - elle galère pour trouver un boulot qui la passionne. Le portrait de Julie Bataille est le reflet d’une génération qui remet en cause le système dans lequel ils évoluent sans en comprendre forcément tous les rouages. Anaïs Demoustier & Pio Marmaï forment un joli couple malgré tout leur complicité ne saute pas aux yeux ce qui handicape pas mal D’amour et d’eau fraiche, un film au final assez léger et sans grandes prétentions.

     

    Il faut le voir pour : Se demander si ça vaut le coup d’avoir un diplôme à Bac + 5 …

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire