Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Asako I & II

star 03.jpg

AFF.jpg

Osaka. La rencontre entre Asako & Baku (Erika Karat & Masahiro Higashide) a été un coup de foudre ; à peine avaient-ils échangé leur prénom qu’ils se sont donné leur premier baiser. Cette relation passionnelle, Haruyo (Saiti Itô) la voit d’un mauvais oeil convaincue que sa pote en souffrira tôt ou tard. Une prédiction qui s’avère juste puisque Baku va soudainement disparaître sans laisser de nouvelles. Un peu plus de 2 ans plus tard, c’est à Tokyo que l’on retrouve Asako et quelque chose d’incroyable va se produire. Elle tombe en effet nez à nez avec Ryohei (Masahiro Higashide) qui se trouve être le sosie de Baku ! Dans un premier temps, elle fera tout pour l’éviter mais avec le temps va tomber sous son charme.

01.jpg

Moins d’un an après avoir découvert en salles Senses, le réalisateur japonais Ryusuke Hamaguchi revient faire parler de lui. C’est de nouveau à travers un portrait de femme qu’il s’illustre toutefois Asako I & II a cette particularité de faire intervenir un soupçon léger de fantastique.Cela se traduit en fait à travers notre héroïne qui, face à un improbable dilemme, finit par se perdre dans les frontières séparant le rêve de la réalité. Cette adaptation d’un roman de Tomoka Shibasaki se distingue aussi par la délicatesse qui s’en dégage comme dans la description d’un quotidien presque banal. Romance véritablement atypique, qui sait aussi nous surprendre et portée par une belle distribution; il est difficile de ne pas succomber.

Il faut le voir pour : Ne plus laisser votre mec sortir acheter du pain ou des chaussures !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel