Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alma collins

  • Phat beach

    star 01.jpg

    aff.jpg

    Jamais il n’aurait imaginé qu’il passerait ses vacances à travailler dans un fast-food. Poussé par son père, Benny (Jermain Huggy Hopkins) n’a pas eu le courage de lui tenir tête alors qu’il voulait suivre des cours de poésie. C’est là que Durrel (Brian Hooks) va le convaincre de plaquer ce job pour partir en sa compagnie profiter de la plage et de toutes les jolies filles qui les attendent les bras ouverts. Voici donc nos 2 potes d’enfance partis en virée dans la décapotable du père de Benny avec en poche 300 $. Une somme qui va fondre comme neige au soleil en compagnie de toutes les jolies femmes qui ne manquent pas sur la cote mais Benny est complexé par son physique et se demande encore s’il trouvera un jour quelqu’un qui l’aime sincèrement.

    01.jpg

    Du soleil, la plage et de jolies demoiselles en bikini ; voilà ce que vous réserve Phat beach. Comédie peu inspirée qui nous convie au voyage qui se veut trépidant de Benny & Durrel. Le premier est un jeune homme naïf et complexé par sa bedaine, le second lui ne pense qu’à s’amuser et à draguer toutes les filles qu’il croise. Un air de déjà vu non ? Je vous rassure l’humour bien gras est aussi au rendez-vous et au milieu de tout ça il n’y a pas grand-chose d’autre à souligner si ce n’est la présence d’une ancienne gloire de la chanson dans un rôle totalement anecdotique. Quelques billets qui ont du faire du bien aux économies de Coolio mais pour le spectateur c’est un film à oublier très vite !

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2013-2014 0 commentaire