Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

allan a. goldstein

  • Y’a-t-il un flic pour sauver l’humanité ?

    aff.jpg

    Membre éminent de la défense interplanétaire, notre pote Richard Dix (Leslie Nielsen) vient d’apprendre une nouvelle bouleversante : le Président des États-Unis Bill Clinton (Damien Masson) est un clone ! C’est Cassendra Menage (Ophélie Winter) qui a révélé la supercherie alors qu’elle était sur la planète Vegan et une mission de sauvetage est alors mise en place. Richard se rend tant bien que mal sur place pour une simple inspection mais sa présence va vite irriter le Docteur Griffin Pratt (Peter Egan) qui ne semble pas étranger à toute cette affaire. Avec sa discrétion légendaire, l’officier va mener l’enquête et retrouver la trace du Président mais ce qu’il ignore c’est qu’en le ramenant sur Terre, il va jouer le jeu de Pratt.

    02.jpg

    Avant toute chose, il convient de préciser qu’en dépit de son titre français, ce film n’a strictement rien à voir avec la saga Y’a-t-il un flic initiée par Zuker & Abrahams. C’est donc juste un plan marketing pour attirer les spectateurs qui vont rapidement déchanter devant ce qu’on appellera avec politesse un beau navet cinématographique. Y’a-t-il un flic pour sauver l’humanité ? est une accumulation de scènes plus désolantes les unes que les autres qui ne vous décrochera pas le moindre sourire. A croire que les scénaristes ont décidé de faire un concours de blagues pourries pour les réunir dans ce film. Pour l’anecdote, c’est l’un des derniers rôles d’Ophélie Winter (et on comprend pourquoi) et on est juste désolé de voir Leslie Nielsen dans une telle catastrophe.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire