Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alistair a. duff

  • Hercule : La vengeance d'un Dieu

    star 01.jpg

    AFF1.jpg

    L'incompréhension règne dans le Royaume d'Enos lorsque Nikos (Dylan Vox) et ses hommes ont renversé le Roi Demetrius (Ben Chagra Khalid) en tuant de sang-froid ce dernier. Notre pote Arias (Christian Oliver) a du mal à croire que l'homme qui fut son mentor est à la tête de cette rébellion et il n'a pas finit d’être surpris puisqu'il apprend que sa future épouse ; la Princesse Theodora (Christina Ulfsparre) est retenue captive. Pour espérer vaincre Nikos, Arias va avoir besoin d'aide et c'est pour cela qu'il se rend à Sagev où se cacherait le légendaire Hercule (John Hennigan). S'il parvenait à le convaincre de rejoindre ses rangs, le rapport de force se renverserait et il pourrait ainsi espérer libérer Theodora mais aussi son royaume.

     

    03.jpg

    Brett Rattner nous avait livré sa version du demi-Dieu en offrant le rôle à l'ancien catcheur Dwayne Johnson. Avec Hercule : La vengeance d'un Dieu, on retrouve également un habitué du ring puisque John Hennigan (alias John Morrison) faisait autrefois admirer ses abdominaux dans les shows de la WWE. On a donc un héros bien moins charismatique mais surtout le budget du film est dérisoire ceci d'autant plus quand on sait que ce sont les studios Asylum qui sont derrière tout ça ! On a donc le package total composé du scénario au rabais, des décors dérisoires et surtout de scènes d'action désespérants. Je crois que je préfère encore me taper 2 épisodes d'affilée (oui je suis un fou) d'Hercule avec mon pote Kevin Sorbo !

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2015-2016 0 commentaire