Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

albert maritz

  • Beauty

    aff.jpg

    Afrique du Sud. C’est une soirée chargée pour notre pote François Van Heerden (Deon Lotz) ; sa fille vient de célébrer son mariage et tout s’est merveilleusement bien passé. Ce père de famille semble avoir une vie rangée mais on va rapidement s’apercevoir que les apparences sont trompeuses. C’est en effet dans la plus grande des discrétions qu’il rejoint des potes d’enfance pour satisfaire ses désirs sexuels, il fait tout pour que personne n’apprenne qu’il entretient des relations homosexuels. Ces derniers temps, François est obsédé par Christian (Charlie Keegan), le fils d’un ami qu’il a eu l’occasion de croiser au mariage et il va tout faire pour se rapprocher de lui.

    01.jpg

    Ce n’est pas un film à mettre entre toutes les mains tout d’abord par son sujet - un père de famille ordinaire qui se révèle être un homosexuel refoulé et obsédé par le fils d’un ami - mais aussi par son rythme. On ne retiendra en fait que 2 scènes ; une première dévoilant avec une certaine bestialité sa véritable personnalité et une seconde plus dérangeante où le prédateur à la recherche de sa proie se laisse dévorer par ses démons intérieurs. En dehors de ça, difficile d’être charmé par Beauty en raison de sa réalisation sans dynamisme, trop statique et qui finit par nous faire piquer du nez à de trop nombreuses reprises !

     

    Il faut le voir pour : Eviter de fréquenter les potes de votre père !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire