Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

9 million sam

  • Fireball

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Lorsque notre pote Tai (Preeti Barameeanat) a vu son frère jumeau Tan (Preeti Barameeanat) plongé dans le coma après avoir été tabassé, son sang n’a fait qu’un tour ! Déterminé à le venger, il décide de se faire passer pour Tan et découvre rapidement ce qu’il s’est passé : son frère a été victime d’un match de Fireball. Il s’agit d’un sport mêlant basket-ball et surtout du combat à mains nues, une activité qui connait un succès grandissant dans les rues de Thaïlande. Comme beaucoup d’autres sports, des paris en tous genres pullulent et il y a un gros paquet de fric à se faire. Ainsi, Hia-Den (Phutharit Prombandal) monte actuellement une nouvelle équipe et Tai se voit proposer de participer au tournoi, l’occasion pour lui de retrouver celui qui a plongé son frère dans cet état.

    01.jpg

    On aurait pu s’attendre à un film du calibre de Shaolin soccer mais Fireball en est très éloigné puisque le mot d’ordre ici c’est l’action. Du basket-ball, on ne garde que peu de choses à savoir un ballon et un panier mais pour le reste, ce nouveau sport se résume surtout à une succession de bastons sanglantes où chaque joueur risque sa vie à chaque partie. Beaucoup d’actions donc malheureusement, on déplore des scènes trop brouillonnes pour qu’on puisse véritablement prendre notre pied. De même, les matchs se suivent et se ressemblent trop, on ajoute qu’un simple détail comme des armes ou de la pluie pour maintenir l’illusion. En conclusion, c’est surtout un film de baston peu excitant où on a voulu privilégier l’emballage plutôt que le contenu.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire