Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

88 minutes

  • 88 minutes

     

    medium_aff.507.jpg

    En 1997 ; Janie a vécu l’expérience la plus traumatisante de toute son existence en assistant à la mort de sa sœur jumelle, victime du tueur en série Jon Forster (Neal McDonough). Lors du jugement de ce dernier et avec l’aide de l’expert psychiatrique Jack Gramm (Al Pacino), elle a fourni un témoignage crucial le condamnant à la peine de mort. 9 ans plus tard et à la veille de cette exécution, de nouveaux meurtres ont eu lieu présentant le même mode opératoire que celui de Forster. De plus, Jack reçoit un appel anonyme qui lui annonce qu’il ne lui reste que 88 minutes à vivre, le compte à rebours a commencé.

    medium_01.492.jpg

    Un mec à qui il ne reste que 88 minutes à vivre, voilà une histoire qui promet de nous tenir en haleine avec des faux airs de la série télévisée 24 et avec en vedette le grand Al Pacino ! Déjà là, il y a un hic car on est difficilement convaincu par ce psychiatre séducteur laissant plutôt apparaître un comédien en préretraite preuve en est des scènes d’action assez pauvres. Par la suite, le film se contente de promener le héros comme le spectateur en développant notre paranoïa et soupçonnant chaque personnage secondaire mais ça c’est du déjà-vu et ça passerait si le film ne durait que 88 minutes !

     

    Il faut le voir pour : Savoir à quoi correspondent ces 88 minutes.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire