Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 Blocs

  • 16 Blocs

    Ici l’inspecteur Jack Mosley (Bruce Willis), matricule 227.

     

    medium_aff.387.jpg

    medium_01.362.jpgCeci est mon testament dédié à celle que j’aime, Caroline. Ecoutes, je sais que tu entendras parler de mon histoire et de cette cavale mais saches qu’on ne te dira certainement pas la vérité.

     

    Tout a commencé quand on a voulu me coller dans les pattes un détenu, Eddie Bunker (Mos Def) pour que je le conduise au tribunal. 16 blocs à faire en 118 minutes, c’était quand même dans mes cordes malgré quelques grammes d’alcool dans le sang !

     

    medium_02.99.jpgQuoi qu’on te dise, dis toi que j’ai essayé de bien agir mais au final je me retrouve avec toute une bande de flics ripoux à mes trousses qui ne veulent qu’une chose : mon prisonnier.

     

    En résumé : Un film à réserver à tous les males de la planète qui retrouveront les bonnes vieilles recettes de l’action pure et dure. D’ailleurs, ce ne serait pas un mal de remettre un peu au goût du jour la recette car on a continuellement l’impression de voir les mêmes choses et en regardant 16 Blocs on arrive à ce constat. Heureusement, le casting est plutôt bon avec un excellent David Morse (j’aime bien ce comédien) qui est très convaincant en flic arrogant et pourri !

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • 16 Blocs

    Jack Mosley (Bruce Willis) aurait pu rentrer tranquillement chez lui et se remettre un peu les idées en place si on ne lui avait pas demandé à la dernière minute de servir de chauffeur. Des missions comme celle-ci est devenue monnaie courante pour cet inspecteur dont les perspectives d’avenir sont bien floues. Les ordres étant les ordres, il s’exécute et conduit Eddie Bunker (Mos Def) au tribunal ; seulement 16 blocs à faire mais la tache ne se révèlera pas aussi facile !

    Quand Richard Donner, réalisateur de la série L’arme fatale et Bruce Willis se donnent rendez-vous, ça donne 16 blocs, un concentré d’action et d’adrénaline ! En tant que pur divertissement c’est vrai que le film tient largement la route mais à y regarder de plus près, il manque cruellement d’originalité. Peu surprenant et servi par un Bruce Willis assez proche du personnage qu’il incarne dans Die Hard 3, le film n’est certainement pas la sortie de la semaine !

     

    Découvre le film Dans la peau du héros !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2006 0 commentaire