Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

108 rois-démons

  • 108 rois-démons

    star 02.5.jpg

    AFF.jpg

    Le XIIème siècle en Chine. Une terrible nouvelle se répand dans tout le Royaume ; l’Empereur est mort au Temple rouge tué par les 108 rois-démons. Son fils Duan devient alors le nouveau souverain mais en raison de son jeune âge, les pouvoirs seront pour le moment confiés au Régent Gao. Personne n’imagine alors que ce dernier est en fait un traitre mis à part peut-être celui que l’on surnomme désormais Tête-de-léopard qui était au Temple rouge lorsque son Empereur a été tué. Il s’est battu pour le protéger mais n’a rien pu faire et se retrouve maintenant prisonnier ; l’heure de son exécution est venue. Alors que la mort lui semblait promise, un certain Tourbillon-noir lui vient en aide et ce sera le point de départ d’une grande aventure.

    01.jpg

    On ne dirait pas comme ça mais on a devant nos yeux une réalisation française que l’on doit à Pascal Morelli. Pour se distinguer de la pléthore de films d’animation auquel on a droit chaque année, il a pris un pari plutôt osé en mixant images de synthèses e motion capture donnant ainsi un réalisme saisissant quand on voit évoluer les personnages. Le souci c’est que le reste ne suit pas avec des scènes qui manquent de dynamisme, des phases d’action trop statiques et n’offrant rien en termes de spectacle, des personnages sous-exploités ou encore un doublage parfois douteux. Le projet de départ des 108 rois-démons était séduisant mais il faut reconnaitre qu’au final on est loin d’être conquis !

     

    Il faut le voir pour : Eviter les gâteaux aux sésames !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire