Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les aventures de Rabbi Jacob

star 03.jpg

aff.jpg

Ce n’est pas qu’il est raciste mais notre pote Victor Pivert (Louis De Funès) a du mal à supporter le fait d’être entouré d’autant d’étrangers. Alors qu’il est sur la route avec son majordome Salomon (Henri Guybet), il apprend que ce dernier est juif ; une surprise qui s’accompagne d’un petit accident de voiture et même de bateau. Une dispute plus tard, les 2 hommes se séparent et c’est ainsi que Victor se retrouve dans une usine où il assiste à ce qui ressemble à une exécution. Sans le vouloir, il va prêter secours à la victime Slimane (Claude Giraud) et  tous deux ont alors l’intention de quitter le pays mais un contretemps va les amener à se cacher sous le déguisement de 2 rabbins.

01.jpg

Ça pourrait vous paraitre étonnant, il m’aura fallu attendre d’avoir plus de 30 ans pour découvrir réellement Les aventures de Rabbi Jacob. Comédie ultra-populaire porté par l’unique Louis De Funès, ce sont surtout 2 scènes qui auront marqué les spectateurs à commencer par celle se déroulant dans l’usine de chewing-gum. Et comment ne pas évoquer celle que tout le monde doit connaitre ; la fameuse danse exécuté alors qu’il est grimé en Rabbi Jacob qu’on ne se lasse jamais de revoir. Le reste est un peu plus anecdotique reposant sur d’innombrables quiproquos et l’énergie déployée par son interprète principal. Prônant la solidarité et la fraternité, le film fait partie de ces classiques du patrimoine cinématographique français, un incontournable.

Lien permanent Catégories : Les séances de 2013-2014 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.