Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alexis dos santos

  • London nights

    aff.jpg

    Pour Axl (Fernando Tielve), changer de lit est aussi naturel que de changer de chemise. Ce jeune homme de 20 ans d'origine espagnole est arrivé à Londres avec l'espoir de retrouver son père qui a abandonné le nid familial alors qu'Axl n'était encore qu'un enfant. Évidemment, il ne se prive pas de profiter des soirées londoniennes et le réveil du lendemain est souvent douloureux accompagné d'une régulière perte de mémoire. C'est ainsi qu'il se retrouve dans un grand appartement avec plusieurs locataires et notamment Vera (Déborah François) qui vit actuellement une séparation amoureuse des plus difficiles.

    01.jpg

    Voilà ce que l'on pourrait considérer comme L'auberge espagnole version british et orienté davantage vers le dramatique que la comédie. London nights présente en fait 2 histoires parallèles, l'une sur Axl à la recherche de son père et l'autre sur une rencontre amoureuse cette dernière histoire est par ailleurs assez ennuyeuse, le réalisateur Alexis Dos Santos a soigné la forme mais en oublie complètement le fond. Deux histoires qui ont beaucoup de mal à coexister ensemble ou alors il aurait peut-être fallu les assortir d'autres scénarios dans des styles différents, en tout cas on se passera facilement de ce film.

     

    Il faut le voir pour : Songer à changer votre matelas.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire