Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alex ranarivelo

  • Born to race

    star 0.5.jpg

    aff.jpg

    A 17 ans, notre pote Danny Krueger (Joseph Cross) fait preuve d’un peu trop d’impulsivité et en voulant participer à une course, il rentre accidentellement dans une voiture de police. C’en est trop pour sa mère Lisa (Sherry Stringfield) qui décide d’envoyer le jeune homme vivre avec son père Frank (John Pyper-Ferguson) ce qui est loin de le réjouir. En effet, leurs relations sont difficiles depuis son père l’a abandonné lui et sa mère ; chose qu’il ne lui a jamais pardonné. Fraichement arrivé à Bradford, Danny a le plaisir de découvrir qu’un concours de Nascar est organisé avec comme premier prix une bourse pour une prestigieuse école. Une récompense qui en fait rêver plus d’un et notamment Jake Kendall (Brando Eaton).

    01.jpg

    Des roues qui crissent, de belles bagnoles customisées et des courses urbaines illégales ; si cela vous fait penser à la saga Fast & Furious c’est normal. La comparaison n’ira toutefois pas plus loin car on a ici une version beaucoup light où des lycéens se prennent pour des caïds à bord de leurs caisses et qui nous embarquent dans des courses qui sont tout sauf excitantes. Le pire est atteint avec le concours final où l’on attendait un circuit dément mais qui n’est en fait … qu’une ligne droite ! On sait que ce n’est pas le scénario qui va faire le succès de ce genre de film mais au moins ce serait sympa d’y mettre un peu de fun et en l’occurrence on n’a pas l’impression qu’on veuille nous faire plaisir avec Born to race.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire