Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

a 5 heures de paris

  • A 5 heures de Paris

    aff.jpg

    Chauffeur de taxi à Tel-Aviv, notre pote Yigal (Dror Keren) rêve un jour de pouvoir aller à Paris mais avant cela, il devra surmonter sa phobie de l'avion. Ce père divorcé n'a pas encore refait sa vie et il n'y a jamais réellement songé jusqu'au jour où il fait la connaissance de Lina (Helena Yaralova). Elle est professeur de musique à l'école de son fils et Yigal apprend par la suite qu'elle vit actuellement seule ; son mari étant parti passer des concours au Canada. Nos 2 potes deviennent de plus en plus complices mais lorsque le mari est de retour les choses deviennent un peu plus compliquées pour eux. Ce n'est qu'une question avant que ce couple ne fasse ses valises pour s'installer définitivement au Canada.

    01.jpg

    C'est l'histoire d'une rencontre, une de celles qui aurait pu être merveilleuse si elle avait eu lieue en un autre temps et dans d'autres circonstances. Ce qui nous séduit immédiatement dans A 5 heures de Paris, c'est la simplicité et le naturel qui se dégage des personnages de Lina & Yigal. La jeune femme doit faire face à un mariage précipité et à la frustration de ne pas pu avoir d'enfants tandis que l'autre manque cruellement de confiance en lui. Une comédie dramatique sympathique rythmée par quelques chansons de notre Joe Dassin national mais qui perd un peu en intensité dans son ultime partie malgré une dernière scène émouvante.

     

    Il faut le voir pour : Etre un gentleman et ne jamais demander l'âge d'une femme.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire