Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A bittersweet life

  • A bittersweet life

    Allo Min-Gi (Jin ku)

     

    medium_aff.348.jpg

    medium_01.315.jpgC’est Sun Woo (Byung-hun Lee). Désolé de te déranger à l’hôtel mais je n’ai pas vraiment le choix alors sois le plus discret possible !

     

    Tu sais sans doute que Kang (Kim Young-Cheol) a voulu se débarrasser de moi. Il m’avait confié une mission et je l’ai trahi en laissant la vie sauve à sa maitresse. Maintenant, medium_02.87.jpgaprès 7 ans durant lesquels je l’ai servi comme un chien il veut me tuer.

     

    Je ne sais pas encore ce que je vais faire mais ce qui est sur c’est que j’irais jusqu’au bout !

     

    En résumé : Dans les années 1990, les spectateurs étaient galvanisés par la vague des films en provenance d’Hong Kong, période faste avec des réalisateurs emblématiques comme John Woo, Tsui Hark ou Ringo Lam. Désormais, il faudra faire place aux coréens car s’ils continuent à nous proposer des films comme A bittersweet life, ils vont vite devenir les nouvelles coqueluches asiatiques. Beau, passionnant, émouvant ; on pourrait continuer indéfiniment mais je ne dirais qu’une chose : découvrez le cinéma coréen et savourez ce film !

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire