Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 jours de nuit

  • 30 jours de nuit

    82483fe72b0ad097ccc9a4e0276365ab.jpg

    Des chiens massacrés, divers actes de vandalisme ; il se passe de drôles de choses du coté de Barrow en Alaska. Cela a-t-il un rapport avec la traditionnelle disparition du soleil pour une période d’1 mois dans cette région ? Toujours est-il que notre pote Eben Oleson (Josh Hartnett) , le shérif de ce village a du pain sur la planche mais il est loin d’imaginer l’horreur qui l’attend. Le courant a d’abord été coupé permettant à des créatures de sortir de leur tanière. La blancheur de la neige qui recouvrait jusqu’alors les rues laisse bientôt place au rouge écarlate du sang des habitants. Des espèces de vampire ont débarqué et le seul moyen de survivre est d’attendre la réapparition du soleil dans 30 jours !

    30c77e7904a828c8de449bea7768d35d.jpg

    Nouvelle adaptation d’une œuvre de littérature précisément celle de Ben Templesmith , 30 jours de nuit c’est avant tout un film de vampires. Véritable forteresse à ciel ouvert, le village devient le terrain de massacre de vampires débarqués d’on ne sait où et les victimes s’accumulent pour notre plus grand plaisir. Réalisation à la limite de l’épileptique, quelques scènes gores ; le film saura satisfaire les moins exigeants d’entre vous mais on se lasse vite du jeu de massacre. Au niveau de l’image, on sent l’influence des films comme Sin City ou encore 300, pas étonnant quand on sait l’impact que ceux-ci ont eu au niveau du cinéma.

     

    Il faut le voir pour : Passer la plus longue nuit de votre existence.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2008 0 commentaire